L'élaboration du Champagne

 I Elaboration du vin de champagne

Le pressoir:

   Le préssurage consiste à écraser le raison avec douceur et à en extraire le moût de raisin.

 

p1000589.jpgp1020687.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La cuverie:

    Il est important de souligner que toutes nos cuves inox sont thermo-régulées, ce qui nous permet de faire: une fermentation à basse température (20°) pour préserver au mieux les arômes du vin d'une part, ainsi qu'un stockage des vins à 12°, afin de garantir leur conservation d'autre part.

p1000590.jpg

 

1) La première fermentation
    Le moût de raisin, par l'action des levures va se transformer en vin (le sucre devient alcool en une dizaine de jours) C'est la fermentation alcoolique qui se déroule en cuve ouverte au cours des vendanges et après celles ci.

 

2) Le sous tirage
    Après la fermentation alcoolique,il consiste à séparer les vins clair des lies (dépôts) et à mettre fin à l'activité des levures. D'autres sous tirages seront effectués aux mois de Décembre et Mars. Par ses sous tirages succécifs, nous allons obtenir un vin tranquille (sans bulle) parfaitement limpide.

 

3) Les assemblages
    Etape très importante dans l'élaboration de nos différentes cuvées, c'est lors d'une dégustation collective, que nous décidons des différents assemblages qui détermineront les arômes de nos Champagnes. Cette dégustation nous permet aussi de déterminer si la récolte de l'année est susceptible d'être Millésimée.

 

II Elaboration du Champagne et son veillissement

 

1) Le tirage
    C'est la mise en bouteilles, lors de cette étape, nous allons provoquer une deuxième fermentation. Nous ajoutons des levures actives, et du sucre pour nourrir ces levures. Après une quinzaine de jours, cette fermentation engendre un dégagement de gaz carbonique, ce qui conduit à la prise de mousse, autrement dit, à la formation des bulles. Les bouteilles sont stockées sur lattes en cave pendant plusieurs années.

                                 Photo


2) Le vieillissementpict0100-1.jpg
    Il se fait en cave à 12°, le Brut Tradition y s'éjournera au minimum 4 ans, les Millésimes jusquà 10 ans.
 Une de nos cave voûtées sert d'ailleurs à cet effet.

 

                                                                                                                                    

3) Le remuage
    Il est pratiqué grâce à:
- Des pupitres traditionnels, c'est le remuage manuel.
- Des gyropalettes, c'est le remuage mécanique.
Les deux procédés consistent à faire descendre le dépôt au niveau du goulot de la bouteille, afin qu'il puisse être expulsé lors du dégorgement.

        p1010266.jpg             photo pupitre (bouteille avec dépôt)

 

Le dégorgement:

    Il permet d'éliminer le dépôt provoqué par la fermentation alcoolique en bouteilles (prise de mousse). On ajoute alors une dose de liqueur (dite d'expédition:sucre et vin), plus ou moins importante, qui conduira à différencier un Extra-brut, un Brut, et un Demi-sec. C'est seulement après toutes ces étapes, que le bouchon en liège et le muselet seront mis sur la bouteille.

                                                                        p1010254.jpg
                                                                  
                                              photo d'ensemble de la chaîne de dégorgement